L'Echo Drôme-Ardèche > Vie des entreprises
Vie des entreprises
Durance nous mène par le bout du nez depuis 20 ans
Durance nous mène par le bout du nez depuis 20 ans

Grignan - Spécialisée dans le parfum d’intérieur et la cosmétique, Durance fête cette année ses 20 ans d’existence, engendrée par la famille Ruth. De la modeste exploitation agricole rachetée en 1997, Durance a évolué vers un groupe d’envergure nationale, dont les produits sont plébiscités à travers le monde.

 

Située au pied du château de Grignan, l’usine de production des parfums d’intérieur et de cosmétiques à base de produits naturels et français prépare toutes les commandes destinées à son magasin d’usine attenant, à ses 7 boutiques en nom propre, à ses distributeurs, à son site internet... mais destinées aussi à l’export, lequel compte pour 35 % de son activité.

 

Une marque est née

En 1986, un exploitant de lavande se lançait dans la commercialisation de quelques produits sous le nom de “Lavandin de Provence”. Une dizaine d’années plus tard, en 1997, Olivier Ruth reprenait l’affaire, en recentrant l’activité sur le côté transformation des produits et en l’ouvrant à d’autres fragrances et d’autres produits de Provence. Ayant passé son enfance sur les bords de la rivière Durance, il fonde la marque “Durance en Provence”, qui deviendra “Durance” par la suite. L’entité Durance Production (usine de production + magasin de Grignan) est aujourd’hui propriété du Groupe Provence Nature et Développement (PND), holding détenue par la famille Ruth, et qui comprend également les services décentralisés à Avignon (marketing, commercial, logistique, R & D…). Le groupe réalisait un chiffre d’affaires de 16 millions d’euros en 2016 avec un effectif de plus de 100 collaborateurs au total. Caractérisés par des fragrances délicates et nuancées voire élégantes, les produits de la marque Durance se déclinent d’abord en diffuseurs de parfum (bougies parfumées, bouquets parfumés, sprays), autour de 5 familles olfactives (doux, fruités & gourmands, floraux, frais & agrumes, bois épicés).

 

De nouveaux produits, de nouveaux concepts, de nouveaux partenariats

Au cours des années, le dirigeant intègre ses deux fils dans l’entreprise et étend ses gammes de parfums mais aussi de produits. Les cosmétiques (savons, crèmes, huiles déclinés sur les mêmes bases de parfums), les parfums corporels et une gamme dédiée à l’homme viennent ainsi enrichir l’offre de produits pour la maison. Chaque année, Durance lance en parallèle à ses gammes classiques, deux collections éphémères, l’une en été, l’autre à Noël. Ce son côté, la “star” de la marque - les bougies parfumées : 600 000 unités produites par an - a également évolué notamment cette année, avec le concours du célèbre céramiste Revol basé à Saint Uze (nord Drôme). Les deux entreprises drômoises ont collaboré pour créer la gamme Empreinte, dont les contenants en céramique noire (mugs réutilisables, flacons pour bouquets parfumés) sont réalisés par Revol et les contenus (cire, parfum d’ambiance) sont produits par Durance. Depuis le 3 septembre dernier, Durance ajoute une nouvelle corde à son arc : la commercialisation de tisanes fabriquées par une productrice locale, basée dans le Vaucluse. Priorité donc aux partenariats locaux et au sourcing local : l’huile d’olive (destinée aux cosmétiques) vient de Nyons, le lavandin vient du sud de la Drôme, les essences sont distillées dans les environs et les fleurs sont produites par une horticultrice installée à La Bégude de Mazenc. Enfin, dernière nouveauté à venir : Durance prévoit de lancer, pour 2018, des eaux de parfums pour le corps. il s’agit d’une toute nouvelle gamme, avec de nouveaux “jus” élaborés en collaboration avec un “nez” de Grasse.

 

Corinne Legros


Retrouver l'article complet dans l'édition du 16 Septembre 2017
AUSSI A LA UNE
LA UNE
de la semaine