L'Echo Drôme-Ardèche > Acteurs ECO
Acteurs ECO
Groupe Tremplin : petite ressourcerie devient grande
Publié le 28/07/2018
Groupe Tremplin : petite ressourcerie devient grande

Tournon-sur-Rhône : Le groupe coopératif d’insertion par l’activité économique Tremplin, vient d’inaugurer l’extension de sa ressourcerie de Tournon, passant de 550 m2 à 850 m2 au terme d’un investissement de 180 000 euros accompagné par un ensemble de partenaires.

 

Une ressourcerie est un centre qui gère la récupération, la valorisation et la revente de biens sur un territoire donné. Il a également un rôle d’éducation à l’environnement. Il a également vocation à favoriser l’insertion par l’activité économique des publics éloignés de l’emploi.

 

La première ressourcerie créée par le Groupe Tremplin fut celle de Vernoux-en-Vivarais en 2013 (940 m2 dont 300 m2 de magasin). Vinrent ensuite celles de Saint-Péray (300 m2 dont 170 m2 de magasin) et de Tournon (550 m2/200 m2) en décembre 2016.

 

Ces trois ressourceries ont permis la création de 32 postes auxquels s’ajoutent 600 à 650 emplois par an répartis entre la collecte, le tri, la valorisation en atelier, la vente…

 

Les principales matières collectées sont la collecte des déchets (collectivités, entreprises, déchetteries) : 49 tonnes en 2017 ; le papier (livres, destruction de papiers de bureaux…) : 15 tonnes ; la collecte de textile : 105t ; les apports directs (meubles, bibelots, etc.) : 59t. En moyenne, les ressourceries revalorisent 200 tonnes de déchets par an jusqu’à présent, mais en 2017-2018, le volume atteindra 300 tonnes. « Sans doute est-ce une sensibilisation générale aux enjeux de l’environnement qui orientent le public vers des filières de revalorisation de leurs déchets », remarque le directeur général Félix Pélaez.

 

Un taux de réinsertion de 58 %

 

Outre les enjeux liés au développement durable, la vocation première de ces ressourceries du groupe tremplin est l’insertion ou réinsertion de ses publics dans la société via un retour pérenne à l’emploi.

 

« Nous, nous fonctionnons à l’inverse des entreprises classiques : nous faisons en sorte que les bons éléments sortent de notre groupe ce qui signifie une réinsertion réussie ! », sourit Félix, rappelant un taux de sorties réussies de 58 %. Un taux plus que satisfaisant, notamment grâce à l’ensemble des activités proposées au public, mais aussi aux collectivités (au nombre de 120) et aux entreprises (60 à 70 à ce jour) : l’entretien des espaces verts (8 brigades), le service à la personne, les travaux agricoles, la petite maçonnerie et enfin les formations (auto-école, les ressourceries et le suivi socioprofessionnel).

 

Le groupe emploie à ce jour 650 salariés dont 130 ETP qui totalisent 186 000 heures de travail par an en moyenne. Le groupe compte plus d’une quarantaine de partenaires publics pour la plupart mais aussi privés, à commencer par Pôle Emploi, la Mission Locale, Cap Emploi, des communautés d’agglomération, des communes, les Départements 07 et 26, la Région, l’Etat, un ensemble d’entreprises mécènes.

« Tremplin représente un modèle d’insertion, il est un partenaire important de l’emploi et de l’insertion pour l’État », concluait le Secrétaire d’État Olivier Dussopt.

 

Corinne Legros

AUSSI A LA UNE
LA UNE
de la semaine