L'Echo Drôme-Ardèche > Actu
Actu
La Cave de Tain lance son école professionnelle
Publié le 15/06/2018
La Cave de Tain lance son école professionnelle

Tain l'Hermitage - Produire de bons vins est une chose. Savoir les vendre et les promouvoir en est une autre. Partant de ce constat, La Cave de Tain a décidé de lancer sa propre école professionnelle, logiquement baptisée TerraRhona. Typées marketing et communication, conçues par et pour des professionnels, les formations proposées, au nombre de 14, sont dispensées dans les locaux du fief Gambert de Loches.

 

Bien que certains vins élaborés et produits par la Cave de Tain soient servis aux passagers qui voyagent en 1ère classe à bord des avions de la compagnie Emirates, il serait illusoire et dangereux de croire que celle-ci - la Cave de Tain - a atteint son altitude de croisière et qu’elle est à l’abri de toutes les turbulences et ce d’autant plus qu’il existe en la matière, une féroce concurrence. Très appréciés, les vins de la vallée du Rhône septentrionale offrent encore de belles marges de progression dans de nombreux domaines que seuls des professionnels formés à certaines méthodes parviendront à valoriser.

 

De ces constats, La Cave de Tain s’en est inspirée pour lancer sa propre école professionnelle. Hébergée dans les locaux historiques du fief Gambert de Loches, TerraRhôna est animée par trois professionnels que sont Marie-Josée Faure (caviste et spécialiste de l’œnotourisme), Diego Bonnel (consultant spécialisé dans la filière vin) et Guillaume Reynaud (formateur en anglais et œnologue).

 

Professionnaliser les pros

 

Ceux-ci ont mis en place un catalogue au sein duquel pas moins de 14 formations sont proposées, réparties en 3 groupes. Le 1er rassemble toutes celles ayant trait au marketing. Les stagiaires pourront notamment apprendre comment définir une stratégie de marque et/ou une stratégie identitaire, comment identifier le niveau de la concurrence sur les marchés internationaux, comment mettre en place une politique de développement soutenable en lien avec les attentes des clients mais aussi découvrir les tendances des consommateurs sur les marchés internationaux ou bien encore apprendre à utiliser les nébuleux tout autant qu’incontournables réseaux sociaux, vecteurs incontournables pour approcher les générations futures.

 

La langue de Molière ne cessant de perdre du terrain au profit de celle de Shakespeare, plusieurs formations sont destinées, elles, à amener les professionnels à maîtriser l’anglais viticole. Les formations dispensées aborderont les aspects techniques, patrimoniaux « culturels » mais aussi commerciaux liés au travail de la vigne. Enfin, TerraRhona met en place des formations dont l’objectif est d’amener des professionnels mais aussi des amateurs éclairés à devenir de véritables ambassadeurs des différentes AOC présentes sur le territoire (Saint-Péray, Cornas, Saint-Joseph, Crozes et Hermitage) grâce une parfaite connaissance des spécificités propres à chacune d’elles.

 

« Nous souhaitons, à travers cette école, donner aux professionnels les outils nécessaires pour être encore plus performants en termes de marketing et de communication mais aussi créer un réseau pour que partout dans le monde, nos vins soient connus et mis en valeur. N’oublions pas que le plaisir ne va pas sans savoir, y compris dans le vin » a résumé Xavier Gomart, directeur général de la Cave de Tain.

 

Frédéric Rolland

AUSSI A LA UNE
LA UNE
de la semaine