L'Echo Drôme-Ardèche > Actu
Actu
L’Aven d’Orgnac, 1er site à conventionner avec l’État
Publié le 29/08/2018
L’Aven d’Orgnac, 1er site à conventionner avec l’État

Lundi 20 aout en fin de journée, l’Aven d’Orgnac est devenu le 1er site touristique ardéchois a signé avec l’État une convention «sécuri-site». Celle-ci vient valider les engagements pris respectivement par l’exploitant et par les forces de sécurité publique pour garantir aux touristes la quiétude durant leur  visite. 

 

Quand bien même la menace terroriste semble un peu moins présente aujourd’hui  qu’il y a quelques mois, le risque que soient encore commis des attentats sur le sol français ne peut être complètement écarté. 

 

Parce qu’ils sont  particulièrement fréquentés, qui plus est par une population qui évolue en mode «détente», donc moins attentive,   certains sites touristiques constituent des cibles potentielles pour des actions terroristes et ce d’autant plus que le tourisme est un enjeu majeur pour la France en termes notamment d’attractivité économique, de rayonnement international en plus du dynamisme qu’il apporte aux territoires. Renforcer la sécurité des sites constitue donc un réel enjeu dont l’État s’est emparé en créant un nouveau dispositif, le label «sécuri site».

 

lundi 20 août, au travers la signature officielle d’une convention associant les différentes parties concernées, l’aven d’Orgnac est devenu le 1er site ardéchois ainsi certifié. Un diagnostic de sécurité du site a été réalisé par le référent sûreté du groupement de gendarmerie départementale afin d’apporter les réponses opérationnelles, méthodologiques et techniques face aux risques déterminés.

 

Ces mesures portent notamment sur la chaîne des intervenants, les procédures de coopération entre les services (personnels du site, forces de l’ordre), et la mise en œuvre des moyens de prévention, de sûreté et d’intervention).

 

L’organisation ainsi co-signée doit favoriser la coopération des différents services pour la mise en place des moyens humains, techniques et organisationnels nécessaires. Précisons qu’un conseil départemental « Sécurité-Tourisme » a également été créé afin de coordonner les actions des services publics et privés.

 

Frédéric Rolland

AUSSI A LA UNE
LA UNE
de la semaine