L'Echo Drôme-Ardèche > Acteurs ECO
Acteurs ECO
Le plan « Orano » en passe d’atteindre ses objectifs
Publié le 20/06/2018
Le plan « Orano » en passe d’atteindre ses objectifs

Tricastin - Signé le 3 janvier 2017, le plan de revitalisation mis en place à l’échelle du grand bassin du tricastin afin de pallier les effets de la réorganisation d’Areva prévoyait de soutenir la création en 3 ans de 391 emplois sur la base d’une enveloppe financière dédiée de 1 231 000 €uros. L’objectif est d’ores et déjà pratiquement atteint puisque 356 emplois ont été créés alors que 61 % seulement des crédits alloués ont été consommés.

 

Alors qu’il était confronté à de nombreuses difficultés, le groupe Areva (en partie renommé Orano, depuis) a du, en 2015, mettre en œuvre un plan de transformation et de départs volontaires sur l’ensemble de ses sites. Dans ce contexte, et comme la loi l’y oblige, un plan de revitalisation a été mis en place pour soutenir la création d’emplois au niveau du bassin économique du Tricastin et de Marcoule dans la droite ligne des actions de développement économique menées depuis de nombreuses années dans ce territoire par AREVA. Signé le 3 janvier 2017, ce plan - abondé à hauteur de 1,231 K€uros - avait pour objectif de soutenir la création en 3 ans de 391 emplois via notamment l’octroi de prêts bonifiés, l’attribution de subvention, la mise en place d’avances remboursables, etc.

 

Arrêté au fin février, Le bilan présenté en fin de semaine dernière par le Préfet de la Drôme à l’occasion d’une conférence de presse spécialement organisée à cet effet atteste que les objectifs initialement fixés sont, et ce qui plus est bien avant l’échéance du terme, en passe d’être atteints. 

Quelque 356 emplois (dont 21 en Ardèche) ont ainsi été créés via ce dispositif (ce qui représente un taux de concrétisation de 91 %) pour un montant engagé de « seulement » 778 K€uros (soit 63 % du budget total).

 

Parmi les projets soutenus dans le cadre de plan de revitalisation figurent notamment (à l‘échelle de la Drôme et de l’Ardèche) le groupement d’associations AXED qui œuvre dans le domaine de l’insertion par l’activité économique et qui envisage de créer une ressourcerie sur Montélimar, l’ADIE dont l’action consiste à favoriser l’accès au crédit pour les micro-entrepreneurs, le réseau d’accompagnement à la création d’entreprise Initiactive, l’entreprise Bulle Verte de Malataverne (savons et détergents bio) ainsi que « l’auto-entrepreneur » ardéchois Méhari Technologies Loisirs.

 

Frédéric Rolland

AUSSI A LA UNE
LA UNE
de la semaine