L'Echo Drôme-Ardèche > Acteurs ECO
Acteurs ECO
Thermes de Vals-les-Bains : c’est parti pour les travaux d’extension
Publié le 18/07/2018
Thermes de Vals-les-Bains : c’est parti pour les travaux d’extension

L’extension et la rénovation des thermes de vals permettront d’accueillir deux fois plus de curistes et de clients, entraînant la création d’une vingtaine d’emplois directs et entre 40 et 50 d’emplois indirects. Ouverture prévue à l’été 2020.

 

Les travaux d’extension et de rénovation des Thermes de Vals-les-Bains, d’un budget global de près de 12M d’euros, prévoient la multiplication par deux de la surface de l’établissement passant de 2 400 m2 aujourd’hui à 4 500 m2 à l’horizon 2020.

 

Cet agrandissement permettra de distinguer les deux activités des Thermes : au rez-de-chaussée, les curistes en soin bénéficieront d’un espace qui leur sera dédié, tandis que le premier étage du nouvel établissement sera plus particulièrement consacré au bien-être. Ces deux activités doivent ainsi voir leur fréquentation également doubler : selon les premières estimations, le nombre de curistes par saison passera de 2 600 à 5 000, celui des prestations bien-être de 40 000 à 80 000. Les retombées économiques directes et indirectes pour le territoire sont estimées à 5 millions d’euros.

 

Des travaux jusqu’en 2020

 

À l’étude depuis 2012, les travaux d’extension et de rénovation des Thermes vers la métamorphose de l’établissement ont démarré en décembre 2017.

 

Après la création en 2017 d’un parking de 49 places, 2018 verra la création d’une salle sport, d’une cuisine pédagogique, de travaux préparatoires en sous-sol, l’adaptation des vestiaires et le début des travaux d’extension (29 juin dernier). 2019 et 2020 seront consacrées à la poursuite de l’agrandissement avec l’implantation de la structure à l’étage sur le bâtiment existant, l’aménagement des espaces bien-être à l’étage, l’ouverture de la nouvelle piscine et des vestiaires, et enfin, l’ouverture des espaces bien-être, l’aménagement des plateaux de soins et le traitement des façades.

 

Parti pris architectural : renouveler l’image sans la dénaturer

 

L’architecte Luc Demolombe s’est appuyé sur l’environnement géologique et paysagé de Vals-les-Bains. Les matériaux de construction seront principalement le bois et le basalte. L’entrée principale prendra la forme d’une goutte d’eau. « Le passé des Thermes n’est pas effacé, mais au contraire magnifié. Un effort important est apporté à la mise en scène de l’eau : jets ludiques et lumières d’ambiance la mettent en valeur ».

 

Le plan thermal de la Région : 20M sur 4 ans

 

En novembre 2016, le Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, a lancé un grand Plan Thermal qui constitue aujourd’hui sa feuille de route en matière de tourisme et de thermalisme pour la période 2016-2020.

 

17 millions d’euros sont consacrés exclusivement aux projets d’investissements de 15 stations thermales sélectionnées dont celles de Montbrun-les-Bains en Drôme et de Neyrac-les-bains et Vals-les-Bains en Ardèche. 3 millions d’euros sont réservés aux actions collectives de soutien à l’innovation, à la formation et à la promotion du thermalisme.

 

L’établissement est géré par le Syndicat Intercommunal pour le Thermalisme et l’Environnement, SITHERE, qui porte le développement du thermalisme en Ardèche et protège les eaux minérales et thermales. Il dispose d’un budget annuel de 5 millions d’euros dont 0,5 million d’euros en fonctionnement.

AUSSI A LA UNE
LA UNE
de la semaine