L'Echo Drôme-Ardèche > Acteurs ECO
Acteurs ECO
Un nouveau centre Socotec
Publié le 09/05/2018
Un nouveau centre Socotec

Pierrelatte - Socotec Nucléaire inaugurait, mercredi 25 avril dernier, son nouveau centre de formation, quittant ainsi Bollène pour Pierrelatte. Situé au cœur de l’écosystème d’entreprises intervenant sur le périmètre de la centrale nucléaire voisine, il pourra former jusqu’à 2 000 stagiaires par an sur des équipements flambant neufs, adaptés aux nouvelles exigences en matière de sûreté-sécurité nucléaire basées sur le retour d’expérience post-Fukushima.

 

Socotec est un organisme de formation d’envergure nationale et internationale spécialisé en matière d’inspection et mesure, d’assistance et conseil, de formation et de certification. Il s’articule autour de 6 activités développées au sein de ses filiales spécialisées dont Socotec Formations Nucléaires qui, comme son nom l’indique, forme les professionnels à la sécurité en milieu nucléaire, dans les centrales mais aussi dans les entreprises sous-traitantes ou partenaires des centrales.

 

Cela faisait 18 ans que Socotec était installé donc à Bollène, à seulement quelques kilomètres plus au sud de Pierrelatte où se trouve la centrale nucléaire du Tricastin. Mais sur ces quelques kilomètres passe la « frontière » entre la Drôme située en région Auvergne Rhône Alpes et le Vaucluse en Provence Alpes Côte d’Azur.

 

Se rapprocher des prescripteurs

Le site de formation de Bollène devenait de plus en plus juste en termes d’espace et d’équipements pour continuer à offrir des formations à la mesure des exigences requises.

« Nous voulions également nous rapprocher de nos prescripteurs : les entreprises qui interviennent dans les centrales nucléaires du Tricastin et de Cruas en Ardèche », explique Hichem Sahraoui, le responsable du centre pierrelattin, remarquant au passage que « la région Auvergne Rhône Alpes est plus nucléarisée que le Paca », et donc plus sensible aux besoins de la filière.

 

Construit en partenariat avec EDF mais aussi avec d’autres prestataires de la filière tels Orano (ex-Areva), le nouveau centre a été conçu en tenant compte des nouvelles normes de sécurité consécutives au rex post-fukushima. Les équipements ainsi que le niveau d’exigences ont été revus à la hausse. « C’est aussi l’une des raisons qui motivé notre départ de Bollène : la nécessité de s’équiper à la hauteur des besoins de nos prestataires. Nous avions besoin de place pour faire évoluer nos chantiers-écoles ».

 

Un leader sur le secteur du nucléaire

C’est pour aussi pour « garder une longueur d’avance » sur la concurrence et consolider voire améliorer sa position de n°3 en France que Socotec n’a pas hésité à investir « au moins un million d’euros dans le bâtiment et plusieurs centaines de milliers d’euros dans les équipements ».

La section Nucléaire de Socotec réalise un chiffre d’affaires de 5 millions d’euros (CA groupe 2018 : 700 M€) et compte 6 centres de formation en France, 35 formateurs et 10 000 stagiaires formés en 2017 (140 000 heures au total).

 

Le centre de Pierrelatte est construit sur une parcelle de 1 236 m2 dont 731 m2 de bâtiment abritant notamment 6 salles de formation, 8 formateurs et les divers chantier-écoles. Le catalogue de formation comprend : des Formations Communes des Intervenants du Nucléaire ; Assistance conseil en Radioprotection et en qualification d’entreprise pour intervenir sur CNPE (centre nucléaire de production d’électricité) ; Gestion Dosimétrie / Personne Compétente en Radioprotection ; Formations à la maintenance industrielle et nucléaire.

 

Corinne Legros

AUSSI A LA UNE
LA UNE
de la semaine